Contact

 Retour

 Menu


Il n'en fait qu'à sa tête

Make it only for the head


En-têt(é)

Un homme seul est-il vraiment en mauvaise compagnnie..?

Sur la figure…

Le travail sur la figure tient, depuis longtemps, dans mes travaux une place importante sinon prépondérante.

L’ambition première était sûrement de se frotter à quelque chose de minimal (si!) et d’essentiel, une forme de théorème constituant l’un des piliers de l’expression visuelle et plastique.

L’ambition donc de retrouver (par ce canal) les épures de l’art cycladique, les spectres de l’art pariétal. Quelque chose de très formulé, recentré sur l’essentiel des agents plastiques, mais paradoxalement d’insaisissable, quelque chose qui se niche entre l’ombre et le fantôme.

Une histoire de cristal et de fumée…Peut-être.

Je dois constater qu’au fil des ans, des préoccupations plus crues sont venues animer cette ambiance de laboratoire. Des préoccupations qui m’ont fait basculer petit à petit de la figure au portrait, et singulièrement au seul possible pour l’instant l’autoportrait.